Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2019/config/ecran_securite.php on line 378
critique de Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon de Jean (...) - Journal du Goncourt des lycéens 2019
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens 2019 Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2019@ac-rennes.fr
embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="http://journal-goncourt-des-lyceens.fr/spip.php?page=snip&id_article=71"></iframe>

critique de {Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon} de Jean Paul Dubois du lycée Robert Doisneau à Corbeil-Essonne

vendredi 8 novembre 2019comiteredaction2019

C’est une critique faite par Koliane Douc du lycée Robert Doisneau à Corbeil-Essonne qui traite du livre Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon de Jean Paul Dubois. Un avis mitigé et qui se termine bien.

Commençons par le récit

Ce livre nous fait découvrir l’histoire de Paul Hansen, incarcéré dans une prison au Canada. On découvrira d’abord son enfance, l’histoire de sa famille et de ses parents, puis nous entrerons dans sa vie adulte. Paul est un concierge dans la résidence de l’Excelsior, il adore son travail ; sa femme est pleine de bonne volonté. Jusqu’au jour où il change de patron, et à partir de ce moment, sa vie devient un cauchemar, et les circonstances le feront finir en prison.

Une empathie grandissante

J’ai eu du mal à accrocher sur la première partie, certains détails me semblaient inutiles, et certaines anecdotes trop longues, mais quand j’ai fini le livre, j’en ai compris l’importance.
Cependant j’ai beaucoup apprécié la fin, cette montée en puissance de tous les évènements désagréables et démoralisants que subit Paul, car au cours du livre, on se découvre une grande empathie pour le personnage principal et on ressent sa mélancolie, sa tristesse ou encore la colère qui l’anime.

Pour le comité de rédaction, Yseult.