Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2018/config/ecran_securite.php on line 378
« Si tu ne fais pas partie de cette aventure, tu le regretteras (...) - Journal du Goncourt des lycéens
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2018@ac-rennes.fr

« Si tu ne fais pas partie de cette aventure, tu le regretteras »

samedi 6 octobre 2018Comité de rédaction

« Si tu ne fais pas partie de cette aventure, tu le regretteras »
V. BARBEDETTE, père de Corentin

Lors de l’édition 2017 du Goncourt des lycéens, notre classe de Première L, aujourd’hui en Terminale, a participé au GDL en tant que classe-jury. Un de nos camarades, Corentin Barbedette, a participé à la réalisation d’un projet, en coopération avec CANOPE.
Celui-ci avait pour objectif de retracer au mieux l’aventure d’un élève faisant partie d’une classe-jury. Voici son interview pour le journal !

« Pourquoi et comment as-tu été choisi ?

- Les autres garçons de ma classe n’étaient pas motivés, je me suis alors désigné. Mon père m’a aussi poussé à le faire en me disant que si je ne le faisais pas, j’allais le regretter. En plus, cela m’a permis d’avoir un avant-goût de mes futures études puisque je souhaite me diriger vers le domaine de l’audiovisuel. Ma participation à ce projet m’a donc permis, pour la première fois, de me rendre compte de ce qui m’attend, après le BAC.

Combien de temps a duré le projet ?

- Je me suis pleinement investi dans ce projet durant toute la durée du Goncourt des lycéens.

En quoi consistait le projet, comment s’est-il déroulé ?

- Je devais filmer mes temps de lecture des livres du Goncourt chez moi, mes réactions lors des rencontres. J’étais aussi filmé lors des interviews avec CANOPE. Mais ce n’était pas seulement mon projet puisque toute la classe a été filmée, a participé, par exemple lors des déjeuners-lecture que nous organisions.

Qu’est-ce que tu as ressenti quand tu as été interviewé par CANOPE pour la première fois ?

- J’étais un peu déboussolé vu que c’était ma première interview ; je me sentais tout petit avec les caméras et les éclairages autour de moi.

Est-ce que ta participation à ce projet t’a permis de vivre le Goncourt des lycéens d’une manière différente ?

- Oui, puisque, grâce à ça, j’ai pu être plus investi que je ne l’aurais été autrement »

Voici le lien vers le reportage de CANOPE : https://www.reseau-canope.fr/goncourt-des-lyceens.html