Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2018/config/ecran_securite.php on line 378
Poème et dessin à Ajaccio - Journal du Goncourt des lycéens
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2018@ac-rennes.fr

Poème et dessin à Ajaccio

jeudi 4 octobre 2018Comité de rédaction

La lecture du roman de David Diop a inspiré un poème à Logan magnifiquement illustré par Yousra

©Yousra Lycée Bonaparte d’Ajaccio

C’est un trou de boue, mousseux
Où pleure un tas de corps gluants encore chauds
Juste au dessus un ciel fumeux,
Il vous regarde de haut vous, animaux !

Juste en dessous
Un soldat, jeune, bouche ouverte, peau noire
Les pieds à moitié sous terre ,
Il se tord sans espoir

Son dedans en dehors coule de son long ventre comme de la sève
Long vers visqueux , gluant, poisseux ,
Il l’implore à travers ses yeux :
« Achève-moi , je t’en prie ! Tue moi ! »

Mais son frère rassemble ses tripes , tas de chair fumante, comme il peut.
Les chairs sont plus faciles à rassembler que les esprits…
Par la Vérité de Dieu !
Sur ton corps plaie béante

Par la vérité de Dieu !
Sur leurs lames tranchantes
Je te vengerai des yeux bleus !
Les yeux bleus ?

Ces crevasses à peine azur ,
Plus froides que le marbre des tombes ?
Le soldat sombre tout juste dans l’ombre …
Et de ce ciel étrange et livide

Qui les drapait, linceul unique, de ses larmes acides,
De ces vastes nuages endeuillés
Qui donnaient l’air à la nature d’une grande sépulture
De ce silence profond ,

Elle a germé, sa colère ,
La colère d’un frère, jusqu’à la folie !

Mutilant un à un le corps de ses ennemis,
Il se retrouve seul dans la frénésie du grand massacre ,
Sa raison s’enfuit !

Lui le paysan d’Afrique,
Va distribuer la mort sur cette terre sans nom !

Logan , 1L1, Lycée Laetitia Bonaparte Ajaccio