Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2019/config/ecran_securite.php on line 378
Au Gong, courent les lycéennes - 1ASSP du lycée Montgolfier - Journal du Goncourt des lycéens 2019
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens 2019 Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2019@ac-rennes.fr
embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="http://journal-goncourt-des-lyceens.fr/spip.php?page=snip&id_article=49"></iframe>

Au Gong, courent les lycéennes - 1ASSP du lycée Montgolfier

mercredi 6 novembre 2019comiteredaction2019

La classe 1ASSP du lycée Montgolfier a écrit une courte pièce mettant en scène quelques élèves de la classe, les titres des livres de la sélection constituant le fil conducteur. Une atmosphère mystérieuse et inquiétante. Bonne lecture !

Le comité de rédaction

Au Gong, courent les lycéennes
Edwina, Lison, Léa, Adidiatou, Firdevs, Samantha, Audrey
Octobre 2019

Scène 1
(Vendredi soir. Salle de cours. Sept jeunes filles assises et une enseignante, debout.)
ENSEIGNANTE : (s’adressant à une élève étalée sur sa table) Tu te redresses s’il-te-plait. Tu n’es pas dans ta chambre ! (à l’ensemble de la classe) Bon, je vais chercher des photocopies. Je reviens. Restez calmes !
(Elle sort)
Adidiatou  : Ça vous dit dimanche soir, on va au lycée du Rivage, celui d’à côté pour faire la fête ?
SAMANTHA : Non, moi je viens pas, j’ai peur !
LÉA : Moi j’peux pas, j’vais chez mon père ce week-end à Ville-d’Avray.
AUDREY  : Non ! On a des devoirs à faire !
EDWINA : Mais c’est bon ! Tranquille ! C’est pas très important, tu les feras samedi !
LISON et FIRDEVS,
en chœur : Nous on y va !!!!
(L’enseignante entre à ce moment-là dans la classe)
ENSEIGNANTE  : Apparemment je ne peux pas vous faire confiance… Lison, distribue les feuilles puisque tu as envie de t’exprimer !
(Noir)

Scène 2
(Dimanche soir. Noir sur scène. Des bruits de pas, de métal, des rires assourdis. Lumière. Les quatre jeunes filles de la scène précédente, essoufflées).
LISON  : Chaud l’escalade de la grille, hein ?
FIRDEVS  : Grave ! C’est dommage que Léa ait pas pu venir, non ?
AUDREY  : Oui mais bon elle a pas le choix, avec son père… Et Adid, elle est où ? C’était son truc au départ, non ?!
(Bruits identiques aux précédents, venant des coulisses. Entre Adidiatou, elle aussi essoufflée. Elle porte un sac à dos.)
ADIDIATOU  : Eh, les filles, regardez ce que j’ai ramené… (Elle sort une bouteille dans laquelle il y a un liquide rouge indéfini) J’en ai bu un peu sur la route, j’avais Soif !
LISON et FIRDEVS, en chœur : Génial !!!!
SAMANTHA  : Elle est bizarre la couleur, non ?!
AUDREY  : On dirait du sang !
EDWINA  : C’est vrai ! Moi j’bois pas ça !
FIRDEVS  : Oh ça me saoule, passe-moi la bouteille !
(Elle boit une gorgée et tend la bouteille aux autres qui à tour de rôle font de même. Elles grimacent après avoir bu. Quelques secondes plus tard, elles s’évanouissent. Noir).

Scène 3
(Hall d’entrée du lycée du Rivage. Une partie de la scène est dans l’obscurité. Toutes les jeunes filles sont inconscientes, au sol. Petit à petit, certaines se relèvent).
LISON : Oh les filles, on est où ?
SAMANTHA  : (affolée) Je sais pas, je pense … que j’ai tout Oublié !!!
FIRDEVS  : Dis Adid y avait quoi dans ton truc ?
ADIDIATOU  : Tu dis quoi, là ? Que c’est de ma faute ? C’est une bouteille qu’on a achetée avec Léa vendredi. Pour fêter ça !
(La zone obscure s’illumine et révèle un tableau blanc sur lequel est inscrit « Escape Gong-course des Lycéennes 2019 Une caisse de récompenses à gagner » et est dessiné un étrange symbole).
EDWINA  : Regardez le tableau ! C’est quoi ce truc ?
AUDREY : Regardez, y a un indice…
FIRDEVS  : On dirait deux filles avec le signe de l’infini…
AUDREY  : Deux Sœurs, non ?
ADIDIATOU  : Ah oui ! T’as raison !
(Un gong résonne. Une voix retentit) : Vous avez résolu la 1ère énigme. Rendez-vous au premier étage !
LISON  : C’est étrange, cette voix me dit quelque chose
(Noir)

 Scène 4
(Noir sur scène. Bruits de pas. Murmures indistincts.)
LISON  : Mais elle est où la lumière !
SAMANTHA  : (après un cri) Arrêtez de me pousser, j’vois rien !
ADIDIATOU  : Calmez-vous, vous me foutez les jetons !
SAMANTHA : T’es gonflée, c’est à cause de toi si on est là !
(Un claquement retentit puis un bruit de roulements)
EDWINA : J’vous jure faut partir, c’est pas Humain la Chose qui fait ce bruit.
(Lumière sur une partie de la scène où est installé un squelette pédagogique, montrant les différents organes du corps humain. Cris collectifs. Les jeunes filles tentent de se cacher les unes derrière les autres.)
FIRDEVS  : (s’avance et prend la main du squelette) Regardez, il y a un truc qui manque… Le cerveau est bien là, les poumons…
AUDREY : C’est le Cœur qui manque !!!!
(Le même gong, la même voix) : Vous avez résolu la 2ème énigme. Rendez-vous au premier étage !
(Noir)

 Scène 5
(Les jeunes filles entrent sur scène en courant. Il manque Adidiatou.)
FIRDEVS  : On est pas toutes là… Adid ?
EDWINA  : Elle est où encore celle-là ? Ça fait deux fois…
(Entre enfin Adidiatou, qui est train de rire)
ADIDIATOU  : Trop drôle les filles. Je viens de me prendre un Mur… (marque un temps) Invisible… hihihihi
AUDREY  : Ouah ! T’es super drôle !!!!
LISON  : Pourquoi t’arrives toujours après ?
(Une chanson résonne, le volume sonore monte en puissance)
SAMANTHA  : Hé ! Ça me dit quelque chose…
FRIDEVS  : Attends, faut que ça soit plus fort…
EDWINA  : C’est « Ghetto » ou un truc comme ça !!!
SAMANTHA  : Oui ! de Damso !
ADIDIATOU  : Mais t’as raison !
(Le même gong, la même voix) : Vous avez résolu la troisième énigme. Rendez-vous dehors.
LISON  : Il faut vite que ça s’arrête ce truc, ça m’amuse plus trop. Merci Adid pour tes plans débiles !
ADIDIATOU : J’pouvais pas savoir que quelqu’un était au courant de notre truc ! Vous en avez parlé à qui ?
SAMANTHA  : A personne, t’es folle ! Bon on sort maintenant, ça va bien !
(Noir)

 Scène 6
(Bruit de chocs violents puis d’un grincement. Lumière sur une partie de la scène. Les jeunes filles entrent.).
SAMANTHA  : J’ai cru qu’on allait encore être coincées ! Qu’on verrait plus jamais le Ciel.
ADIDIATOU  : En fait, vous avez raison, c’était vraiment nul comme idée !
LISON  : Il faut vite quitter le lycée !
EDWINA : C’truc me fait penser à un film que Léa m’avait raconté. Le titre c’était « La Part du fils », ou un truc comme ça ….
AUDREY  : Mais non ça c’est un roman qu’on a lu avec la prof ! Elle me l’a aussi raconté un soir que je l’avais invitée… C’est « Excelsior » !
LISON  : Super mais si on arrêtait de parler et qu’on partait ?
EDWINA : Attends, regarde ! La caisse est là. On a eu assez peur je crois. On mérite de récupérer les récompenses, non ?
AUDREY  : T’as raison !
(Elles s’approchent.)
LEA  (Sortant brutalement de la caisse, armée d’un couteau et hurlant) : Félicitations ! Vous avez remporté le jeu ! Venez toutes chercher votre récompense !!!
(Noir)