Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2018/config/ecran_securite.php on line 378
"Un rêve éveillé" - Journal du Goncourt des lycéens
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2018@ac-rennes.fr

"Un rêve éveillé"

lundi 24 septembre 2018Comité de rédaction

Cette année, le comité de rédaction est composé de Premières et de Terminales. Parmi eux, Aésa, ancienne Jurée Nationale du Goncourt des lycéens 2017. Au détour d’une conversation, elle nous a livré, avec humour et sincérité, son ressenti sur l’incroyable aventure qu’elle a vécue !

Être jurée Goncourt est une aventure hors du commun, une aventure débutant dès les vacances. En effet, tout est allé très vite pour Aésa. Un lendemain de soirée, elle reçoit une lettre inattendue lui annonçant qu’elle et sa classe auront l’honneur de participer au prix Goncourt des lycéens 2017. Installée sur son « nouveau canapé quand même super-confort ! », elle s’interroge sur le Goncourt, synonyme d’inconnu pour elle.

En octobre, il a fallu élire un représentant pour la classe. Ce dernier devait posséder les sept qualités requises. Parmi elles : être à l’aise à l’oral, savoir défendre un livre ou encore être obstiné lors de la défense d’un roman mais aussi à l’écoute des autres. Après un vote, Aésa a été désignée comme représentante de la classe pour les délibérations régionales. Le lundi suivant, elle part pour Rennes, où elle va être choisie comme déléguée nationale. Elle a donc eu la chance de se rendre à Paris pour la proclamation du prix. Durant cet événement, Aésa a pu rencontrer certains auteurs et elle a partagé avec eux des émotions fortes. Elle ressort de cette expérience avec la sensation d’avoir apporté quelque chose de positif et puissant à la lauréate du prix Goncourt des lycéens 2017, Alice Zeniter.

De retour au lycée et après quelques mois, elle nous confie ne pas parvenir à mettre de mots sur ce qu’elle a vécu : une expérience riche en émotions, intense et unique qui la marquera à vie. Cette aventure lui a permis d’aborder la littérature sous un autre angle. « On s’est rendu compte que la littérature c’est aussi parfois un échange. ». Si elle avait l’occasion de revivre cette expérience, elle n’hésiterait pas une seule seconde.

Un grand merci à Aésa pour son témoignage.

Mia, Marguerite et Cassandre