Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2017/config/ecran_securite.php on line 378
"Des Loirétains dans les jurys du prix Goncourt des lycéens" - Journal du Goncourt des lycéens
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2017@ac-rennes.fr

"Des Loirétains dans les jurys du prix Goncourt des lycéens"

dimanche 19 novembre 2017Comité de rédaction

le JDGL relaye l’article du journal La République du Centre. Thomas Boufidjeline et Cassandra Jardinet, respectivement du lycée Château-blanc et Jacques-Monod, ont eu la chance de représenter leur classe lors des délibérations régionales de la région parisienne. Ils sont contents d’avoir fait cette expérience même s’ils n’ont pas été retenus pour les nationales.

"Ils sont deux. Deux lycéens loirétains à avoir défendu les sélections de leur classe, à la finale régionale du prix Goncourt des lycéens, lundi, à Nantes.

Thomas Boufidjeline représentait la terminale SEN (Systèmes électroniques et numériques) du lycée Château-blanc, à Châlette-sur-Loing, lundi. Cassandra Jardinet a présenté les choix de sa première L du lycée Jacques-Monod, à Saint-Jean-de-Braye.

« Nous avons été reçues à la brasserie de la Cigale, où huit élèves ont délibéré sur les livres qu’ils avaient préférés. Et choisi deux élèves pour les représenter à la finale qui se déroule à Rennes ce jeudi », raconte Caroline Amblard, prof de lettres au lycée Monod.

« Cassandra n’a pas été retenue pour aller à cette finale, mais elle n’est pas trop déçue, car elle a passé un bon après-midi. Et puis il faut dire que certains étaient vraiment très préparés : ils avaient lu – voire relu – tous les livres, prévu des costumes… »

Accompagné de ses enseignants Céline Martin-Cadic (lettres-histoire) et Gaël Roche (documentaliste), Thomas a défendu le choix de ses camarades : La serpe, de Philippe Jaenada ; Un Loup pour l’homme, de Brigitte Giraud ; et Summer, de Monica Sabolo. Chez lui aussi, la déception de ne pas être choisi pour la finale est compensée par la joie d’avoir vécu ce moment."

Cassandra Jardinet, de son côté, a fait la promotion de Summer, Un loup pour l’homme, et Bakhita, de Véronique Olmi. Les trois ouvrages, d’ailleurs, qui ont finalement été retenus par ce jeune jury régional.

La responsable régionale du prix Goncourt des lycéens a salué « des débats littéraires de grande qualité, peut-être un peu trop policés », raconte Caroline Amblard. Il faut dire que les huit jurés étaient essentiellement d’accord sur leurs romans favoris…

Comme le rappelle Céline Martin-Cadic, la responsabilité et la difficulté n’étaient pas « de défendre son choix de romans, mais celui de sa classe »."

Source : http://www.larep.fr/chalette-sur-loing/education/2017/11/15/des-loiretains-dans-les-jurys-du-prix-goncourt-des-lyceens_12630736.html

Portfolio