Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2017/config/ecran_securite.php on line 378
Le retour à zéro d’un médecin tortionnaire allemand - Journal du Goncourt des lycéens
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2017@ac-rennes.fr

Le retour à zéro d’un médecin tortionnaire allemand

lundi 13 novembre 2017Comité de rédaction

Fatima Y. du lycée Truffaut (Bondoufle) a trouvé la Disparition de Joseph Mengele difficile à lire.

La vie d’un médecin SS qui veut fuir son passé où il torturait de nombreuses personnes et recommencer sa vie à zéro tout en étant traqué, qui ne connaîtra plus de répit.

Olivier Guez est né en 1974 à Strasbourg et est un écrivain et journaliste français. Il est l’auteur de nombreux livres tels que La Chute du mur, Eloge de l’esquive, L’Impossible retour : une histoire des juifs d’Allemagne depuis 1945…

Dans le roman La Disparition de Josef Mengele, il nous parle d’un médecin SS qui va essayer de recommencer sa vie à zéro car la Seconde guerre Mondiale est terminée. En 1949, Josef Mengele arrive en Argentine, il se cachera derrière de nombreux pseudonymes pour pouvoir échapper au monde entier qui veut oublier les crimes nazis. Il connaîtra une traque impitoyable pour qu’on ne découvre pas sa véritable identité. Il réussit à s’échapper pendant trente ans mais finira par mourir de façon assez mystérieuse sur une plage en 1979. Dans ce roman, on se demandera comment il a pu échapper au monde pendant trente ans, comment il est mort. Ce roman met en avant l’odyssée d’un homme en fuite qui veut oublier son passé.
La manière dont ce roman aborde ses thèmes principaux est très précise. Mis à part le fait que l’auteur donne beaucoup de détails, ce roman n’a rien de spécial pour le faire ressortir parmi d’autres romans, sauf peut-être son sujet qui peut intéresser.
Ce roman ne m’a absolument pas plu, car il comporte beaucoup trop de détails ; tellement de détails que j’ai dû recommencer ma lecture environ toutes les trois pages. Dans ce roman, on peut aussi retrouver des enchaînements de prénoms, de lieux… mais cette fois-ci sans aucun détail, ce qui fait que le lecteur est perdu. Dans certains passages, l’auteur a listé plus de six à sept personnes sans aucune précision. Le sujet de ce roman, le récit de la traque d’un homme qui veut échapper à son passé et à la mort, est assez intéressant mais une fois que j’ai commencé la lecture, il a perdu tout son intérêt.
Malgré le choix du sujet de ce roman, il ne m’a pas convaincue, ce qui m’a poussée à abandonner ma lecture car je me perdais beaucoup trop et je ne savais même plus de quoi parlait ce livre.