Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2017/config/ecran_securite.php on line 378
Une histoire décevante - Journal du Goncourt des lycéens
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2017@ac-rennes.fr

Une histoire décevante

lundi 13 novembre 2017Comité de rédaction

Logan V. du lycée Truffaut (Bondoufle) n’a pas aimé Summer, elle explique pourquoi... d’accord ou pas d’accord ?

Monica Sabolo est née le 2 juillet 1971 à Milan, en Italie, c’est une journaliste et écrivaine française. Elle remporte le prix de Flore grâce à son roman autobiographique Tout cela n’a rien à voir avec moi. Ses œuvres sont Le Roman de Lili, Jungle, Tout cela n’a rien à voir avec moi, Crans-Montana et enfin Summer.
Voici maintenant une présentation du roman Summer. Summer a dix-neuf ans, elle est blonde, et elle disparaît lors d’un pique-nique au bord d’un lac Suisse. Vingt-cinq ans plus tard, son frère Benjamin ne parvient plus à avancer dans la vie, bloqué par le souvenir de cet été et par cette disparition inexpliquée. La question soulevée par ce roman est : comment vit-on avec les fantômes ? Le roman aborde ses thèmes principaux en écrivant des souvenirs dits par son frère qui raconte tout son passé avec sa sœur Summer en nous dévoilant des flashbacks. Ce qui fait son originalité, c’est qu’on ne nous raconte pas tout de suite la cause de sa disparition, mais qu’on nous montre les souvenirs de son frère Benjamin. Personnellement, j’avais pensé que Summer serait la narratrice, qu’elle raconterait son histoire, mais ce n’est pas le cas dans ce roman. Selon moi, ce roman n’est pas réussi car l’auteure ne va pas droit au but en ce qui concerne la disparition de Summer, et il y a beaucoup trop de descriptions, ce qui peut lasser le lecteur, ce qui a été mon cas. Pour moi, ce sujet n’est pas bien traité car j’aurais voulu que Summer soit la narratrice de son roman, et non son frère cadet Benjamin parce qu’elle aurait pu nous raconter son expérience, et le roman ressemblerait donc à un témoignage, une histoire vraie, ce qui rendrait la lecture plus intéressante. À mon avis, ce n’est pas un bon roman ; le sujet est bien choisi, mais il est mal formulé. Enfin, je trouve que l’histoire n’est pas bien terminée, la fin n’est pas bien définie, car le livre s’achève par la rencontre entre Summer et son frère, sans nous montrer les retrouvailles, alors que j’aurais voulu voir comment se sont déroulées leurs discussions.
Pour conclure, ce livre m’a horripilée car je me faisais une autre idée du roman en en lisant le résumé.

Illustration : Mathilde, élève de 1ere L du lycée de Haute Auvergne qui imagine Summer.