Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2017/config/ecran_securite.php on line 378
Un Goncourt des lycéens... au Québec ! - Journal du Goncourt des lycéens
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2017@ac-rennes.fr

Un Goncourt des lycéens... au Québec !

lundi 16 octobre 2017Comité de rédaction

Winter is coming, comme dirait un certain John Snow. Et avec l’hiver vient le froid. Et qui dit froid dit Canada et... Québec ! Découvrez le prix littéraire des Collégiens, le petit frère spirituel du Goncourt des Lycéens.

La genèse du prix littéraire des Collégiens.

Pour ceux qui nous suivent de manière régulière, vous saurez que nous avons déjà écrit deux premiers articles sur d’autres prix littéraires que le Goncourt (si vous ne les avez pas lus nous vous invitons à le faire, ils sont en version française et anglaise). Mais cette fois nous voulons vous parler d’un prix qui a un réel lien avec le Goncourt des lycéens puisqu’il est né grâce à ce dernier. En effet, en 2000, Bruno Lemieux, professeur au CEGEP (Collège d’Enseignement Général et Professionnel, équivalent du lycée en France) de Sherbrooke, après avoir participé en automne au Goncourt des lycéens, annonce sur les ondes de Télé-Québec qu’il voudrait faire un prix similaire au Québec. Il lance donc ce projet au CEGEP de Sherbrooke.

Deux prix littéraires évoluent en parallèle.

Cet appel est entendu car, dès 2001-2002, émergent des actions de promotion de la lecture similaires au Goncourt des Lycéens français. Francine D’Amour, professeure au collège Montmorency, met ainsi en place un prix du meilleur roman et un concours de critiques littéraires avec la collaboration de l’hebdomadaire Voir. Elle fait aboutir son action par une grande fête de la lecture qui clôt l’événement. Ce projet évolue en parallèle avec celui de Bruno Lemieux, sans se rencontrer. L’année suivante, Claude Bourgie-Bouvet, directrice et fondatrice de la fondation Marc Bourgie, décide de former un groupe de travail pour mettre en place les bases logistiques et financières du "Prix littéraire des Cegepiens" formé d’une quinzaine de lycées dans le cadre du projet du CEGEP de Sherbrooke. En parallèle, le projet du lycée Montmorency réunit environ dix institutions collégiales et se nomme "Prix littéraire intercollégial".

Le prix littéraire des Collégiens naît en 2004.

Été 2004, la fusion est lancée et les responsables des deux projets se rencontrent. Le "prix littéraire des Collégiens", né de cette fusion, étend alors vite son influence à tout le Québec car ce sont maintenant plus de sept cents étudiants de quarante collèges et cegeps différents qui choisissent un des cinq livres présentés chaque année. Et depuis ce temps, chaque année, des collégiens Québecois viennent en France pour le Goncourt des lycéens et des lycéens français vont au Québec pour le Prix littéraire des Collégiens.

Cet échange perdure et pourquoi pas cette année envoyer le Comité de Rédaction du Journal du Goncourt des lycéens au Québec pour réaliser une interview des organisateurs de ce prix littéraire issu du Goncourt des lycéens ?

Calendrier du prix littéraire des Collégiens :

Jusqu’au 23 octobre les collèges et cegeps posent leur candidature.
Début novembre, les cinq titres en lice sont dévoilés. Oui, seulement cinq titres, mais cela permet aux collèges participants d’approfondir leurs analyses sur le fond et la forme de chaque œuvre. Lors de la délibération nationale, le débat s’organise alors selon une codification qui met à l’honneur l’écoute active et l’exercice de la prise de parole selon les règles de la rhétorique du discours. Certains n’hésitent pas, debout devant l’assistance à allier le geste à la parole pour défendre leur champion.
Janvier, les activités de lecture débutent dans les cegeps et les collèges.
Février à mars, "rencontre et causerie" avec les auteurs en lice.
Février à avril, délibérations locales, élections des délégués qui représenteront les établissements lors de l’élection nationale.
Avril, délibérations nationales et proclamation du prix. En 2018, elle aura lieu le jeudi 12 avril suivie le 13 avril de la cérémonie de remise du prix au salon international du livre de Québec.

Pour en savoir plus vous pouvez vous reporter aux liens suivants :
http://www.bruitdelire.org/focus-14...
http://prixlitterairedescollegiens....