Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2018/config/ecran_securite.php on line 378
Trois lycéens Rennais répondent aux questions du JGDL - Journal du Goncourt des lycéens
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2018@ac-rennes.fr

Trois lycéens Rennais répondent aux questions du JGDL

jeudi 18 octobre 2018Comité de rédaction

Lors des rencontres régionales à Rennes, nous avons eu l’occasion de croiser trois élèves du lycée Chateaubriand. Ils ont accepté notre interview .

Antoine, Timothée et Sofiane ont répondu à quelques questions sur les livres de la sélection. Ils nous donnent également leurs impressions après la rencontre, à Rennes, avec les auteurs.

Combien avez vous lu de romans ?

- "5 à 6"

Quel roman vous a le plus touché ?

Pour Antoine, c’est Quatre-vingt-dix secondes de Daniel Picouly. Il a pu s’identifier aux personnages qui débordaient d’humanité. Il avait la possibilité de ressentir exactement toutes les émotions. Ce qui est aussi intéressant, d’après Antoine, c’est qu’il n’y a pas réellement de personnage principal dans ce roman. Tout au long de l’histoire, il a cherché à le définir mais en vain.

Ensuite, Timothée a été particulièrement touché par Le Malheur du bas d’Inès Bayard de par son réalisme. Un roman unique montrant ce que souvent les films n’osent pas montrer. Pourtant, c’est le quotidien de beaucoup de femmes et pour lui ce n’est pas assez montré dans la presse ou au cinéma. Inès Bayard n’a pas hésité et c’est ce qui a plu à Timothée.

Enfin, Sofiane avoue sa préférence pour La Vraie Vie d’ Adeline Dieudonné puisqu’il a pu s’identifier aux personnages et surtout à ce genre d’histoire : un père assez violent, même si ce n’est pas le cas pour lui, il a trouvé ça "poignant."

Après ces rencontres et ces moments de partage avec les auteurs, quel roman avez vous le plus envie de lire ?

Antoine et Timothée ont beaucoup apprécié l’intervention d’Adeline Dieudonné, sa jeunesse et son dynamisme. Elle plaisantait avec eux. Elle donnait donc vraiment envie de lire son roman.
Contrairement à ses camarades, Sofiane lui a éprouvé ce ressenti mais pas avec le même auteur. En effet il a beaucoup apprécié l’intervention de Meryem Aloui et son 1er roman La Vérité sort de la bouche du cheval.

Pour terminer nous disons souvent qu’un lecteur choisit son livre en fonction de la couverture mais est-ce véridique ?

C’est étonnamment les titres qui intriguaient le plus ces jeunes lycéens.
En effet, Timothée a été surpris par le titre La Vérité sort de la bouche du cheval.
Sofiane lui se demandait comment l’auteur de Quand Dieu boxait en amateur avait pu mélanger religion et sport.
Pour finir, Antoine, lui qui aime les romans historiques, a instinctivement remarqué La Révolte.