Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2017/config/ecran_securite.php on line 378
Nos auteurs du Goncourt des lycéens dégagent une aura très spéciale - Journal du Goncourt des lycéens
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2017@ac-rennes.fr

Nos auteurs du Goncourt des lycéens dégagent une aura très spéciale

samedi 14 octobre 2017Comité de rédaction

Mercredi 11 octobre à 14 heures a eu lieu, au lycée Victor & Hélène Basch, à Rennes, la rencontre des auteurs de la sélection du Goncourt des lycéens avec les classes jurys de la région Nord-Ouest. Le lycée Victor&Hélène Basch est un lycée magnifique où nous avons eu la chance d’assister à un événement inoubliable. Découvrez les impressions du comité de rédaction lors de cette rencontre littéraire.

Le 11 octobre, nous avons la chance d’assister à la rencontre de Rennes entre les classes jurys de la région Nord-Ouest et les auteurs de la sélection. Nous sommes six, David, Guillaume et Théo, Laura, Nolwenn et Sarah, tous volontaires pour couvrir le premier événement du Goncourt des lycéens 2017, la rencontre régionale.

Départ à 13 heures du lycée Brocéliande, à Guer, après un repas rapide au self de notre établissement. Sur le trajet, nous sommes impatients et heureux d’avoir la chance de participer personnellement à cet événement.

L’amphithéâtre est intimidant. Des élèves, débordant d’une même passion pour la lecture, sont réunis dans une même pièce ! L’euphorie et l’excitation sont palpables.

Notre place au premier rang nous permet d’être au plus près des auteurs. Nous nous sommes réparti les tâches : Sarah, David et moi, Laura, nous nous chargeons d’enregistrer les échanges entre les élèves et les auteurs du premier plateau. Les élèves de chaque établissement, il y en a dix (Auray est arrivé un peu en retard et a été applaudi à son entrée !), interrogent successivement Brigitte Giraud, Alice Zeniter, Eric Vuillard, François-Henri Désérable et enfin Véronique Olmi.

Une occasion inespérée, nous entretenir personnellement avec les auteurs !

Pendant les échanges avec le premier plateau, une occasion se présente pour Guillaume, Théo et Nolwenn : ils remarquent que des auteurs du deuxième plateau, Philippe Jaenada, Alexis Ragougneau et Monica Sabolo attendent "leur tour" dans le hall . Vite, ils ramassent leur matériel d’enregistrement (loué par la radio Timbre FM et prêté par Canopé) et demandent une interview qui est tout de suite acceptée ! Ils s’entretiendront ainsi, tranquillement installés sur les sièges de la cafétéria, avec Philippe Jaenada, Alexis Ragougneau et Monica Sabolo. Ils trouvent Kaouther Adimi prenant l’air à l’extérieur du hall et sautent sur l’occasion pour l’interviewer aussi.

Un échange des rôles.

C’est la pause, les élèves de tous les lycées (il y en avait dix, rappelez-vous) dialoguent, échangent leurs connaissances et leurs impressions sur ce qu’ils viennent de vivre. L’amphithéâtre vibre de leur allégresse.

Nous, nous échangeons nos rôles. Guillaume, Théo, Nolwenn assistent désormais aux échanges du deuxième plateau. Nous nous chargeons de demander aux auteurs du premier plateau de bien vouloir répondre à nos interviews. Quelle chance et quel plaisir, ils se prêtent gentiment au jeu !

Mais Sarah est très déçue, elle n’a pu s’entretenir avec Eric Vuillard qui devait partir très vite. Pourtant, son roman, l’Ordre du jour, l’a enchantée, elle qui veut être écrivaine. Mais, à nos micros, Brigitte Giraud, François-Henri Désérable et Alice Zeniter nous confient leurs secrets d’écrivain, et aussi de lecteur : quel roman a changé votre vision du monde, leur demandons-nous.

Une expérience exceptionnelle !

Guillaume, Nolwenn, Théo, Sarah, David et moi sommes tous d’accord, les neuf auteurs de la rencontre dégagent une aura très spéciale. Pour être honnêtes, nous étions intimidés d’avoir à leur parler. Mais après la première interview, celle de Nolwenn et Théo avec Monica Sabolo et Alexis Ragougneau, une certaine aisance s’est installée. Nous avons pris confiance en nous. Comme si nous l’avions fait toute notre vie, nous avons échangé librement et naturellement avec eux : la timidité avait disparu !

Pour conclure (car il le faut bien), cette journée forte en émotions nous a beaucoup appris et nous en sommes ressortis heureux et fiers d’avoir récolté assez de connaissances sur la personnalité de nos auteurs pour vous les faire partager très bientôt.

Laura et David

Portfolio