Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2017/config/ecran_securite.php on line 378
LES RÊVEUSES, dialogue au seuil du roman - Journal du Goncourt des lycéens
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2017@ac-rennes.fr

LES RÊVEUSES, dialogue au seuil du roman

mardi 10 octobre 2017Comité de rédaction

Les secondes 2 du lycée Parc Chabrières de Oullins entament le roman Les Rêveuses. Dialogue sur l’horizon d’attente...

- Tu lis quoi, Christian ?
-  Oui, tu lis quoi ?
-  Je viens de commencer de lire les rêveuses de Frédéric Verger, c’est passionnant…
-  Ah, oui, je crois l’avoir déjà lu celui-ci.
-  Ah, ouais, ouais, c’est ça ouais, à chaque fois que je te vois lire ce sont des petits quotidiens de 3-4 pages maximum …
-  Mabrouk pourquoi tu parles ? Tu lis jamais …
-  J’ai vraiment pas le temps et en plus j’aime pas la lecture.
-  Attends Pablo, raconte-moi un peu l’histoire …
-  Donc ça commence par …
-  Non, non mais moi, sans l’avoir lu, je pense que le titre résume toute l’histoire.
-  Alors c’est quoi l’histoire ?
-  ça doit parler de barbies, de sirènes ou je sais pas quoi encore d’autre.
-  Ah ouais mais vraiment pas du tout, t’y es pas là.
-  Et au moins, t’as lu l’incipit toi Mabrouk ?
-  Tu sors d’où incipit, c’est quoi ça encore ?
-  Mais t’es sérieux, en 2nde tu sais toujours pas ce que c’est ?
-  Non, et alors, on me l’a jamais dit.
-  Donc, en fait, l’incipit c’est le début d’un roman.
-  Voilà, exactement, et celui-là il parle pas de barbies d’ailleurs… ça te dit rien les Allemands, Juifs ?
-  Pas du tout.
-  Mais t’es perdu dans ta tête.
-  Tiens une citation « Les hommes seuls étaient abattus ». ça non plus ?
-  Ah, ça ressemble à call of... .
-  ça me donne envie de le lire, d’un coup.
-  Mais à part les jeux vidéo, t’as quoi dans le crâne ?
-  Euhh …
-  Allez, va lire au CDI un peu, ça va te faire du bien je pense.
-  Ouais c’est vrai lâche nous un peu.
-  Toi aussi en fait …
-  Bon, bah on va lire l’incipit, si c’est comme ça.