Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2019/config/ecran_securite.php on line 378
Entretien avec Santiago H. Amigorena, Le Ghetto intérieur - Journal du Goncourt des lycéens 2019
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens 2019 Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2019@ac-rennes.fr
embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="http://journal-goncourt-des-lyceens.fr/spip.php?page=snip&id_article=112"></iframe>

Entretien avec Santiago H. Amigorena, Le Ghetto intérieur

mardi 3 décembre 2019comiteredaction2019

Salut tout le monde,
En ce vendredi 29 novembre aux Rencontres nationales à Rennes, nous avons eu la joie de nous entretenir avec Santiago H. Amigorena et nous vous faisons part de cet entretien.

1- Qu’est-ce que ça vous fait d’être ici ?

"Je suis très content d’être ici. C’est aussi assez étrange parce que hier j’étais dans une librairie à Strasbourg, tout comme la veille à Lyon, et il y a deux jours à Grenoble. Être aux rencontres avec les lycéens est vraiment sympathique après trois jours en librairies, ça change."

2- Après avoir vécu toutes ces expériences au sein du Goncourt des lycéens, qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

"Il y a une chose qui m’a vraiment surpris et m’a vraiment fait plaisir. Lors d’une rencontre, vers Lyon je crois, une lycéenne n’arrivait pas du tout à me dire ce dont elle voulait me faire part. Sa professeure l’a alors encouragée parce que c’était vraiment difficile pour elle de m’en parler. Elle n’arrivait pas du tout à s’exprimer. Pourtant il n’y avait aucun jugement, elle ne voulait pas du tout dire que mon livre était bien ou pas. Elle voulait juste me dire à quel point elle a été bouleversée, en quelque sorte, par la lecture du livre. Elle n’était pas bouleversée dans le mauvais sens mais plutôt dans le bon sens du terme.
La sincérité des adolescents me touche énormément. J’ai une sorte de passion pour l’adolescence et c’est pour ça que j’écris beaucoup dessus."

3-Avez-vous d’autres projets en tête ?

"Tout en écrivant un livre, j’en commence un autre. Je ne m’arrête jamais d’écrire. Actuellement j’en écris deux en même temps. Parfois j’en termine un plus tôt ou parfois je n’en peux plus de l’un des deux et j’ai besoin de le finir ; du coup je me concentre plus sur l’un que sur l’autre."

4- Avez-vous lu le livre de Karine Tuil ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

" Oui, je l’ai lu. Vers fin août début septembre, nous avons fait nos premières émissions radio et c’était ensemble. Du coup j’ai reçu le livre de Karine et elle a reçu le mien. On s’est dit beaucoup de bien sur nos deux livres, j’ai bien aimé son livre, mais je n’ai pas lu tous les livres du Prix Goncourt des lycéens."

Pour le comité de rédaction, Mélyssa et Anaïs